Fans du Couteau Suisse
Bonjour, merci de vous connecter et rejoignez le club FCS !

LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Dim 24 Juin - 13:43

Bonjour à tous, je vous presente ma deuxieme restauration en un Tutoriel de 45 Photographies.
Voici donc le fameux champion des années 60 que tout collectionneurs victorinox apprecient, Celui avec le long nail file!!
Cet exemplaire est un champion pour le marché américain avec le tournevis philips carré en place du tirebouchon.


Au premier coup d'oeil il semble en bon état general, mais il n'en est rien.



Quasiment toutes les platines en aluminiums sont brisées au niveau du rivet des outils arrieres.
La tension énorme de plusieurs centaines de kilos cummulés sur le même rivet à eu sa peau.



En outre, il est tres sale, rayé et il manque la fameuse longue lime arrachée de sa platine au niveau de son pivot spécifique!!
..Bref il ne vaut plus rien..guere que 20 euros sur ebay.
s'ajoute les cotes a polir et tout les outils en moyen etat.



On commence par démonter la beliere en percant a la perceuse a colonne le rivet des 2 cotés.


en percant a la meche de 3mm et en faisant tres attention, la beliere se degage sans bobo. il faudra forcé un peu pour la deloger d'un cote puis de l'autre plus facilement



Une fois les cotes enlevées..on constate tres bien la catastrophe...le couteau est mort!



Apres l'enlevement de la platine (toujours démonter cote tirebouchon) on pourra étape par etape constater l'etat des lames et de leur ressort.



Il est impresionnant de voir l'etat de cette platine cassé et arraché..il faudra la refaire a l'identique



Voici le ressort si specifique du couple Ciseau/Long nail en super etat..juste horriblement sale



Le reste se passe bien...mais toute les platines sont à changer.



Voici l'eclater brut du couteau dans sa totale nudité...encore bcp de travail



Pour certaine platine, je suis parti d'encienne en bon etat, juste un peu piquée et sale..cela fera moins de travail pour transferer le profil des platines compliquée à découper



a l'aide de rivet de substitution, j'aligne parfaitement la cassée sur la neuve..et je trace à la pointe acier



ébavurage grossier au touret



puis travail a la lime



voici le resultat de la découpe...plutot du rognage.



Voici un premier test de la longue lime neuve avec les platines reconstruites




ces platines ont la particularité de supporté le petit axe completement a part dans le couteau de la lime. il faut les préparée a recevoir le futur petit rivet en chanfrainant les passages. cela permettra de matter correctement le rivet à fleur pour eviter toute surepaisseur lors du remontage.



Toujours et encore la lime...cette fois pour prevoir le passage de l'ongle pour ouvrir la longue lime parfaitement escamottée dans le dos du couteau



Apres les platines, la totalite des lames seront polie au gros pollissoir en coton.
certaine rayure sont polies localement au dremel..c'est long..tres long



La platine spêcifique a la lime est refaite à neuve



ce qui donne l'eclaté final montrant toutes les pieces a neuves



c'est nettoyé, c'est poli, ca brille cela va etre du bohneur a remonter. les platines ont toutes leur champ poncer a l'identique d'un couteau neuf en alu mat et non brillant. il n'y aura plus aucun accro sur la tranche du couteau



A l'aide d'un support de machine de montage de chez victorinox, je remonte le couteau couche par couche.
les rivets sont neuf prévu pour le montage d'un swisschamp.



Le rendu est tout autre..ca brille...c'est neuf



couche par couche cela prend forme



Une exception, d'abord mater le rivet de la lime pour le montage de la premiere platine des ciseau.



l'alignement et crucial, mieux vaut tester avant le rivetage final


la premiere platine des ciseaux est posée, avec l'axe preserti la lime peut prendre place aussi.



L'ajustage des ciseaux est une vrai galere.



Le ressort supporte la mise en tension des 2 outils en meme temps maintenu que d'un cote avant l'enfilage de la contre-platine dans les rivets.


La deuxxieme platine posée, il faut tout de suite riveté l'axe de la lime. Bien a raz!



la perfection!!



Le reste du couteau suit sans emcombre d'une maniere redevenue conventionnelle



Une fois riveter (en laissant l'axe de la beliere libre evidemment) on peut deja contempler le rendu



Il est restauré a neuf



Les cotes sont poncer avec differents pates progressive et differents papiers a poncer du grain le plus gros au plus fin.



un pollisage coton et pate..va rendre au plastique son brillant d'origine



Ca brille....reste plus qu'a les reclipser et fermer







La beliere est la derniére étape le couteau et terminer!! il m'aura fallut une quinzaine d'heure de travail. Je vous laisse le plaisir de l'admirer sous toutes ses coutures en gros plan.

















C'est ce genre de démonstration qui m'a value la reconnaissance de victorinox.
L'équipe m'ayant acceuilli m'a motivée à continuer dans ce sens grâce à leur pieces de rechanges symboliquement offerte en guise de soutient.

Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'au bout.

Toutes photos peuvent etre conservées pour votre documentation personnelle, mais je n'autorise pas leur diffusion sans mon accord préallable. Les fichiers en 5mpx peuvent être transmis aux membres qui m'en font la demande.


Dernière édition par CINETED le Dim 24 Juin - 21:04, édité 2 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Tinker Ro le Dim 24 Juin - 15:20

Absolument super!! professionnel et complet, ça c'est de l'information! c'est un vrai plaisir de te lire.

_________________
Les couteaux suisses, mon style de vie.

Tinker Ro
Membre d'honneur

Messages : 491
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 42
Localisation : 57

http://WWW.Victorinox.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Dim 24 Juin - 15:24

Merci Tinker Ro, ca me touche...Vraiment.

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Lucke le Dim 24 Juin - 15:38

Hé ben mon cochon!!! un vrai travaille d'orfèvre Shocked

Chapeau monsieur Cineted !!!!

Lucke

Messages : 466
Date d'inscription : 17/06/2012
Localisation : brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Doomerlin le Dim 24 Juin - 18:53

J'ajoute ma pierre à la pyramide de félicitations, le rendu est sublime !
Mais j'ai quelques questions :

La première, comme tu as pu le remarquer, je n'ai pas été tendre du tout avec mon Climber, il a bien souffert !
Comment les mecs ont ils réussi à féler les platines !?? Shocked
Faut y aller quand même !!

Sinon, quand tu travailles tes platine, j'ai remarqué que les mordaches de ton étau n'étaient pas protégées et que du coup tes platines retravaillées conservaient la trace des machoires après leur usinage...
Tu repolis ensuite ?

Et enfin, on ne deviens pas restaurateur sans restaurer, tu as donc de nombreuses heures de restauration derrière toi, nous le savons, mais, il a bien fallu débuter un jour...
Quelles sont les erreurs à ne pas commetre quand on débute ?
Quelle a été ta plus grosse erreur au début ?

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Dim 24 Juin - 19:23

Salut doom on va y aller dans l'ordre.

Les platines n'ont pas été fèlées par l utilisateur, mais par la pression interne des ressorts. On peut sans trop exagérer parler d un vice de fabrication. Disons que l aluminium utilisé est de piêtre qualitée. Ce n est pas le premier couteau que je rencontre dans cet état.

Non, mon étau ne possède pas de mords gaufrés. C est un petit étau de modelisme bien plat. Les marques que tu as vu sont certainement des traces d usures des platines de récuperation ou l emboutissage d origine pour les rigidifier. Apres, effectivement je les ponces et lustres.

Avant les couteaux suisse j ai deja restauré pas mal de choses dû à mes autres centres d interet. Donc j avais deja une certaine experience du travail du mètal. (modelisme, tsf...) mais j avoue que j ai fait de belles boulettes.
- cassage de cotes au démontage... Ca demande un bon boup de main.
- je chassais les rivets et j explosait les rosettes ( selon les modifications americaines que l on trouve sur la toile) Maintenant je perce et il n y a plus de perte je récupère les rivets et les rosettes
- j ai mis plusieurs années a savoir riveter sans crainte, proprement dans les regles de l art.
- j ai mis aussi du temps à me mettre au polissage et en gerer les techniques.

J en apprend encore tout les jours


Dernière édition par CINETED le Lun 25 Juin - 20:08, édité 1 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Doomerlin le Dim 24 Juin - 19:48

Merci pour toutes ces précisions Ted !

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par R2factory le Lun 25 Juin - 6:59

C'est top!!! Et encore une fois on voit l'expérience qui parle:)
Et tu es équipe aussi Smile ça ne s'invente pas... 20 ans d'expérience !!!!
Bravo!!!
On de sent tout petit à côté lol...

R2factory

Messages : 61
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par sakapuce le Lun 25 Juin - 20:13

Bravo. Très impressionant

sakapuce

Messages : 3
Date d'inscription : 23/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par lumac le Mar 26 Juin - 21:33

Superbe restauration, super bien mis en valeur avec ton reportage photo vraiment bien fait ! Very Happy

Une question par rapport à la remarque de Doomerlin : Est-ce que les SAK récents (moins de 10 ans) ont ce défaut là, et est-ce qu'on peut avoir une platine cassée sans s'en rendre compte ?

D'autre part, tu expliques que sur ce modèle, le tournevis remplace le tire-bouchon, pour le marché américain. Est-ce que tu en connais la raison ? Ce sont de grands bricoleurs ?

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par lumac le Mar 26 Juin - 21:38

C'est juste parce qu'ils ne boivent pas de vin.Wink
Sans déconner ?!

Un autre truc : je cherche ce qu'est la "long nail file", je ne trouve que ça sur le net :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est quelle lame sur le swisschamp ? Elle a l'air d'être la star des SAK !

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par lumac le Mar 26 Juin - 21:40

Cineted, tu n'as pas peur de passer de la toile emeri sur les plaquettes ? J'en déduis déjà qu'elles sont teintées dans la masse, c'est bien ça ?

Par contre pour le blason, tu n'as pas peur de le rayer ou de l'abîmer ?

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Doomerlin le Mer 27 Juin - 5:33

Les cotes sont faites à partir de granulés colorés (cf post sur les vidéos) donc, oui teintées dans la masse.
Le fait de poncer les cotes avec un abrasif ultra fin peut provoquer des micro rayures sur l'emblème, mais l'étape du polissage qui vient ensuite les résorbe Wink

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Sam le Mer 27 Juin - 11:49

Super reportage. Merci Cineted.

Sam

Messages : 312
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Doomerlin le Mer 27 Juin - 12:06

Hello Sam91, merci de nous rejoindre, c'est toujours un plaisir d'avoir un nouveau membre !

Aurais-tu la gentillesse de faire un petit post de présentation Là , comme demandé dans le règlement du forum, ça nous permettrait de mieux te connaître et d'en savoir plus sur ce qui t'a amené jusqu'à nous et éventuellement quels sont tes SAK préférés, possédés, rêvés ! Wink

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Sam le Mer 27 Juin - 14:48

Doomerlin a écrit:
Aurais-tu la gentillesse de faire un petit post de présentation Là , comme demandé dans le règlement du forum, ça nous permettrait de mieux te connaître et d'en savoir plus sur ce qui t'a amené jusqu'à nous et éventuellement quels sont tes SAK préférés, possédés, rêvés ! Wink

Bien sûr! C'est fait Very Happy

@Cineted:

Je profite de cette réponse à Doomerlin pour poser une question: Il y a quelques temps, quelqu'un t'a demander si le fait d'exposer un SAK toutes lames ouvertes ne risquait pas d'endomager les ressorts. Tu répondais alors que, même fermées les lames méttaient les ressorts en contrainte. Y a t'il une configuration d'exposition dans laquelle les contraintes sur les ressorts sont les moins importantes?

Merci par avance de ta réponse.

Sam

Messages : 312
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Doomerlin le Mer 27 Juin - 15:31

Merci ! Wink

Et pour répondre à ta question, je pense que c'est uniquement quand les lames sont en position de blocage... donc incompatible avec une exposition "design"...
Ted, tu corriges ou confirmes ?

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Tinker Ro le Mer 27 Juin - 15:52

Bonjour le faît d'exposer les SAK ouverts n'endommage pas les ressorts il faudrait des années 20 ou plus pour que ça joue un rôle important.Ted tu peux corriger ?

_________________
Les couteaux suisses, mon style de vie.

Tinker Ro
Membre d'honneur

Messages : 491
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 42
Localisation : 57

http://WWW.Victorinox.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Mer 27 Juin - 16:24

Houla houla affraid ....j'ai 26 questions a repondre!!! alors donnez moi le temps de faire ca dans l'ordre SVP!!! en attendant je bloque le forum histoire que je bosse dessus 10 mn merci a tout a l' heure les amis Very Happy

EDIT:: voila j'ai répondu a toutes les questions du mieux que je pouvais successivement...c'est plus lisible..merci de votre patience...
je dévérouille pour la suite..


Dernière édition par CINETED le Mer 27 Juin - 18:17, édité 1 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Mer 27 Juin - 16:40

lumac a écrit:

Une question par rapport à la remarque de Doomerlin : Est-ce que les SAK récents (moins de 10 ans) ont ce défaut là, et est-ce qu'on peut avoir une platine cassée sans s'en rendre compte ?


Je te rassure tout de suite...Ce probleme n'existe plus pour les couteaux de l'ére swisschampienne. A contrario, il y a présence de platines félées sur quasiment tout les couteaux de l'ére victorienne de plus de 3 ou 4 couches d'epaisseur. On voit la platine félée au niveau du rivet arriére, une toute petite cassure bien alignée dans l'axe, et la lame est un poil plus làche sur le ressort. La cassure s'ecartant à l'ouverture.

lumac a écrit:

D'autre part, tu expliques que sur ce modèle, le tournevis remplace le tire-bouchon, pour le marché américain. Est-ce que tu en connais la raison ? Ce sont de grands bricoleurs ?

Je te confirme la réponse de nos membres, le tire bouchon est un outil inutile pour eux, ils ouvrent (ouvraient!) trés peu de bouteilles bouchonnées par rapport à nos coutumes de tables...il sont plutot canettes et capsules. Donc en 52 en plein boom du SAK au states, vic a developpé cette piéce qui ma foi n'est pas mal trouvé: un tournevis philips à une époque ou l'empreinte plate se fait desuette (c'etait aussi impressionnant de voir un tournevis cruci dans son couteau, que de voir le cyber tool et ses torx à notre époque. Cela faisait trés moderne) il y avait une lime sur ce tournevis aussi ! c'est une piéce tres prisée par els collectionneurs, surtout sur le champion ( du coup en reference 146 fmaU au lieu de 246 )


Dernière édition par CINETED le Mer 27 Juin - 23:37, édité 2 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Mer 27 Juin - 17:39

lumac a écrit:

Sans déconner ?!

Un autre truc : je cherche ce qu'est la "long nail file", je ne trouve que ça sur le net :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est quelle lame sur le swisschamp ? Elle a l'air d'être la star des SAK !

La long nailfile, longue lime à ongle est apparue en 1942 est disparue en 1968 elle apporte une énorme plus value au couteau. elles est cassée frequement car elle servait pour de mutiples choses autre que limer les ongles. par exemple, elle servait gràce à son bout pointu pour nettoyer l'intérieur des gros boulon en mécanique. Donc elle est souvent cassée, voir arrachée. Swiis bianco à tenu de ressortir qq sak avec cet outil...autant en trouver d'ocass vu le cout de 250 dollars

voici de mon stock de piéces, 4 limes restantes sur 5 offertes par Urss Wyss (a coté ce sont des beliéres).. certainement unique à posséder pour un particulier collectionneur. il y a 6 versions differentes (que je posséde sur mes couteaux) en fonction de la prise d'ongle, du sens de fixation et de la taille du couteau. résolument trés rare.



Elle n'existe plus dans le swisschamp apparu en 1986. La lime à ongle se trouve dorénavant sur la lime à métal....tant qu'a faire.

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Mer 27 Juin - 18:03

lumac a écrit:Cineted, tu n'as pas peur de passer de la toile emeri sur les plaquettes ? J'en déduis déjà qu'elles sont teintées dans la masse, c'est bien ça ?

Par contre pour le blason, tu n'as pas peur de le rayer ou de l'abîmer ?

@Lumac tu as la frite coté questions cheers !!!

C'est en effet un plastique de type ABS (mais ils persistent à dire du cellidor), thermoformé par presse injecteuse haute pression, sur base de granule. C'est un plastique pouvant obtenir toute les teintes. Dans les années 40 50 60 70 c'était de l'acétate de cellulose et avant de la celluloid. Victorinox doit etre le dernier industriel a parler de cellidor pour ses cotes actuelles, donc a base de cellulose. Alors que nous sommes bcp a penser que depuis 25 ans c'est de l'ABS...comme les legos. Les mates sont en nylon.

bref...cela se ponce trés bien, l'embleme etant en inox il ne souffre pas. Il m'est arrivé plusieurs fois de devoir "transferer" un blason vintage sur une cote en meillleur état a l'embleme perdu, donc même de ce coté la j'y travaille.
Il faut proceder comme en carroserie pour le papier abrasif. Le polissage final redonnant tout son éclat, fait briller le plastique à neuf, et l'embleme brille de mille feux. Je ne le fait que pour les vieux couteaux a l'embleme au nickel couleur légérement doré. Autrement pour les plus récent depuis les début 80, je posséde un stock conséquent de cotes de rechanges. Pour les modeles publicitaires, il n'y pas le choix evidemment.


Dernière édition par CINETED le Mer 27 Juin - 23:38, édité 2 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par CINETED le Mer 27 Juin - 18:15

Sam91 a écrit:

Bien sûr! C'est fait Very Happy

@Cineted:

Je profite de cette réponse à Doomerlin pour poser une question: Il y a quelques temps, quelqu'un t'a demander si le fait d'exposer un SAK toutes lames ouvertes ne risquait pas d'endomager les ressorts. Tu répondais alors que, même fermées les lames méttaient les ressorts en contrainte. Y a t'il une configuration d'exposition dans laquelle les contraintes sur les ressorts sont les moins importantes?

Merci par avance de ta réponse.

La contrainte d'un ressort sur une lame est determinée par le profil du talon. celui ci peut avoir different usinage du dit profil pour donner un "toucher" de rotation de la lame en fonction de son utilisation. qq exemples:
- un one hand sort plus facilement et se durcit a l'ouverture finale (profil legerement en colimacon)
- un tournevis peut s'ouvrir a 2 angles 90 et 180 ° ( profil carré avec angle arrondi)
- la loupe n'a aucune contrainte (profil tout rond avec legere tension finale)
- le crochet n'a aucun blocage et peut s'ouvrir au max
- depuis 2005 et 2009 certains ergots sécurisent comme un "pseudo cran d'arret" les lames ouverte. (tournevis)

Bref...quelques soit la lame, elle possede donc une position sur laquelle le ressort est le moins sollicité. Il est en tension de toute facon en position fermé pour maintenir les lames en place et aussi en position ouverte, bien en buter sur l'extremitée du ressort, pour plus de sécurité possible.

le fait de mettre votre couteau en "eventail" par soucis d'exposition, sollicite un peu plus votre couteau parceque certains ressorts supportent 3 lames en meme temps. Il faut juste trouver un etat "d'équlibre" ex: tirbouchon ouvert (= meme tension que fermé) avec garnde lame et petite lame en position semi ouvertes, cela ne force pas plus le couteau que d'etre juste fermé. ou à peine....

De toute facon, en collection de couteau multifonction, quite à les mettre sous vitrine, les exposer fermé c'est trop frustrant et on perd l'essence même de collectionner ces couteaux...Alors ouvrez les et profitez en bien.


Dernière édition par CINETED le Mer 27 Juin - 23:43, édité 4 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Doomerlin le Mer 27 Juin - 19:43

Waouw ! Ça c'est de la prose ! bounce

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par lumac le Mer 27 Juin - 23:11

Merci beaucoup pour ces réponses cheers .

Je t'imagine prenant le temps d'y répondre, chapeau pour ta patience et ta précision Smile

J'en apprends tous les jours sur ce forum.

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°2, modéle Champion 1961

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum