Fans du Couteau Suisse
Bonjour, merci de vous connecter et rejoignez le club FCS !

LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Dim 1 Juil - 1:16

Je viens de recevoir aujourd'hui un petit modele armée suisse comme je les aime tant! il vient d'ebay :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je l'attendais de pied ferme car il m'a couté une misére et j'étais impatient de mettre à l'oeuvre sa rapide restauration.
En effet, il lui manque purement et simplement son emblème victorinox.
Je jubile dans ces cas la, car évidemment aucun collectionneur n'est interesser de se procurer un modéle des années 40 ou 50 en piteux état. Sauf moi What a Face !
c'est un exercice que je maitrise fort bien, je viens de le finir a l'instant, et je vous le partage en direct live!





Voici la bête vendu tel quel sur ebay...acheter 25 euros aux states fdp compris...



Premier réflexe, me procurer dans mon stock une plaquette de la même époque, conserver justement pour une telle occasion. c'est un emblème en nickel, legerement dorée, au dessin plus large que le modéle contemporain en inox, donc bien spécifique de l'époque.



Il faut tout d'abord, chauffer le plastique pour le ramolir. J'utilise dans mon atelier un bon vieux pyrograveur rien que pour ces interventions. ATTENTION, à cette époque les cotes sont en celluloid, si jamais la partie incandescente touche le plastique, celui ci brule instantanement en une lumiére vive et aveuglante...j'en ai déja perdu des couteaux comme ça...



avec une pointe quelconque, l'embleme se déloge petit à petit


Le voila désolidariser


Au premier coup d'oeil ca a l'air de bien correspondre



malheureusement, l'empreinte vide à eu le temps de bien s'user et il va falloir retravailler l'incrustation.



Ma technique et la suivante: avec beaucoup de précision, je plaque a l'aide d'un pointe acier la fine découpe de nickel.
De la pointe de pyrograveur, je chauffe le métal (sans toucher le plastique!!!) la piste de contact fait 3 a 4 dixieme d'epaisseur, donc ne buvez pas de café avant la manip. Evidemment, je ne pouvais pas prendre la photo avec la pointe et la panne du pyrograveur ensemble, etant seul dans mon atelier a 2 heures du matin.


apres 3/4 d'heure d'apnée drunken , l'embleme est incrusté. Il est important qu'il soit en dessous du niveau du plastique, le plastique doit faire quelques bavures. Ainsi un poncage permet de rendre à niveau l'embleme et le plastique. Grain de 180, puis 500 puis 1000. la celluloid etant tendre, le nickel ne va pas trop souffrir


Ensuite il suffit de polir. polissoir à lamelle de coton et pate à polir douce. Evidemment j'ai refait tout le couteau mais ce n'est pas le sujet ici.


Avouez que l'on n'y voit que du feu!!


Il est pas beau mon petit 134k de 1952 a 16 dollars sur Ebay? il n'est pas completement finis, il ya plein d'imperfections et encore du polissage que je vais finir cette nuit.

Pour finir, je vous parle un peu du couteau...
Ce dernier est un parfait exemple de montage anachronique qui risque de plaire à la plupart d'entre vous qui s'interessent à la datation par les lames.
- c'est modele avec rivet...donc avant 1961.
- confirmé par la presence de la marque Armée suisse non italique et victoria soit :1932-1949
- le corps est en platine de nickel, process de fabrique jusque 1951...c'est bon
- l'ouvre boite est le modele de 1946..que victorinox degagea en 1949..donc tout va bien
- Il y a presence du tournevis philips...et la, ca ne va pas du tout...car il est apparu en 1952...

on a donc presence d'une lame de 1952 sur un couteau de 1946-1949...
pour moi, il est forcement de 1952 avec peu de chance que l'ouvreboite de 1949 persiste encore en 1953...

c'est un parfait exemple comme quoi on ne peut pas toujours faire confiance aux outils pour dater..

là en l'occurence c'est tout le couteau qui ne colle pas...talon,platine et ouvreboite ne peuvent pas etre de 1952...

j'en conclu un stock modifié en 1952, lorsque victorinox a devellopper le phillips pour l'exportation aux états unis.

merci

A Bientot

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Sam le Dim 1 Juil - 7:54

@CINETED: ce sera cool le jour ou on lira la restauration d'un Luxury Automoblie! Wink
La première chose que je ferais, si un jour j'ai de la place, c'est un atelier pour commencer à restaurer. Avec ce type de manipulation, tu pourrais revendre ce couteau 10 fois son prix d'achat!

Sam

Messages : 312
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Dim 1 Juil - 8:42

Très bon tuto comme d'habitude, tu devrais écrire certaines chose en gras, comme le coup de la celluloid ultra inflammable Wink

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Dim 1 Juil - 8:58

Sam a écrit:@CINETED: ce sera cool le jour ou on lira la restauration d'un Luxury Automoblie! Wink
La première chose que je ferais, si un jour j'ai de la place, c'est un atelier pour commencer à restaurer. Avec ce type de manipulation, tu pourrais revendre ce couteau 10 fois son prix d'achat!

j'ai commencer à restaurer mes premiers couteaux dans un grenier, sur une poutre..je faisais tout à la main.

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Dim 1 Juil - 8:59

Salut Ted,

Joli couteau,tu lui as redonné un bon coup de jeune.

J'aime beaucoup.Wink[/quote]

la politesse m'empeche d'utilise un autre mot, mais les couteaux à rivets apparents me font "tout chose" cheers

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Dim 1 Juil - 9:37

Bande de pervers sakophiles ! Laughing

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Sam le Dim 1 Juil - 11:24

CINETED a écrit:

j'ai commencer à restaurer mes premiers couteaux dans un grenier, sur une poutre..je faisais tout à la main.

J'ai pas de grenier [...]. J'ai une cave pleine de cartons. Mais je desespère pas Laughing

Sam

Messages : 312
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Dim 1 Juil - 17:49

Perso, j'attends un ou deux modeles eBay pas cher pour me lancer dans du "rafraichissement" de sak, je n'aurais pas la prétention de parler de restauration, quand on vois ce que fait Ted.
De plus, il fera tiede en enfer avant que je ne m'aventure à en dériveter un... Laughing

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par lumac le Dim 1 Juil - 22:15

Super photo reportage.

J'aime beaucoup l'astuce d'acheter un SAK qui n'intéresse personne, en ayant une idée derrière la tête !

Une question sur l'ouvre-boîte : il ressemble beaucoup à celui qu'on trouve sur les Wenger, il y a un rapport entre les deux ?

A propos des rivets, tu nous as expliqué que les lames continuaient d'être montées sur les SAK parfois longtemps après leur disparition officielle (à cause des stocks). Est-ce qu'il se passe la même chose avec les rivets ? Que des SAK soient fabriqués avec des rivets, après 1961 ?

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Lun 2 Juil - 21:46

Hello...

pour l'ouvre boite, il ya carrément un rapport...victorinox à deposé un brevet sur cet outil dans les années 40..l'outil a éxisté de 1942 à 1949.Depuis c'est toujours celui qu'on connait qui est en vigueur.

Wenger s'est tellement cassé les dents avec leurs versions qu'ils ont adopté la version vic de 1942 fin 1970.

jusque dans les années 1960 wenger utilisait toujours le modéle de 1890 parfaitement incompatible avec les boites de conserves modernes apparues en 1950...alors ils ont créer un outils completement loufoque fin 60 début 70. depuis c'est celui de vic des années 40.

en ce qui concerne les rivets, non, je confirme que le process industriel impose systematiquement le passage rapide au cote clipsable.

en 1961, autant le poincon a l'ancienne persistait, autant que les nouvelles cotes cotoyait deja nouveau et ancien poincon.
Je suis sur a 100% que les couteau a vieux poincon sans rivets, sont fabriqué avec les nouvelles rosettes jusqu'a fin des stock des poincons. C'etait finalment toujours les même plaquettes!! d'où cette particularité bizarroide des couteaux de 1961.

il suffisait de percer à l'arriere, les cotes encore en stock, pour qu'elles deviennent clipsable. D'ailleurs par observation, je peux dire que les cotes des années 60 (voir toutes l'époque victoria) sont moulés pleines et on pratiquait le percage des rosettes apres (comme les passages de curedents et pincettes).
Depuis 1968 voir 1974, elles sont moulé avec les empreintes de clipsage.

en 1961, la revolution ne concernait pas le travail des cotes, mais de la création de la rosette serti sur les platines exterieures. Elles servent de tête de rivet et d'accroche des cotes.

Par contre, cette disparition des rivets ne concernait que les officiers suisse. le reste de la production, rasoir et couteau de cuisine entre autres, etaient rivetés.

Les plaquettes clipsable c'est le bonheur pour la garantie, et ca faisait plus moderne.

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Lun 2 Juil - 21:55

Et pourquoi etre passé au cotes "creuses" ?
Juste pour économiser de la matière et optimiser les marges ?
Parce que je me dis que ces cotes modernes ne supporteront pas la moitié de ce que mon Climber a pu vivre...

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Lun 2 Juil - 22:02

Bah c'est sur que mouler deja les trous...ca faisait economiser grâve la matiere et le percage...au detriment d'un moule plus complexe a amortir!

et au fur et a mesure des années, j'ai vu les plaquettes fondre..

depuis, elles sont toutes evidée avec juste de quoi glissé les accessoire et clippser sur le couteau...

indeniablement 25/30% d'économie de plastique et tout ça grâce a l'usinage CNC ultra precis des moules moderne...même le logo victorinox est gravé derriere pour ressortir sur les cotes transparante...(présent aussi sur les cotes pleine...mais on voit pas LOL)

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Lun 2 Juil - 22:06

CNC ? Commande Numérique quelquechose ?

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Lun 2 Juil - 22:11

wouep commande a controle numerique in french..computer numerical control

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Lun 2 Juil - 22:20

Merci !

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par lumac le Mar 3 Juil - 14:36

Merci pour les explications précises Very Happy

Tu m'as intrigué avec ton ouvre-boîte loufoque, j'ai cherché un peu et j'ai trouvé ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Est-ce qu'il s'agit de la fameuse lame loufoque dont tu parles ?

Je serais curieux de voir à quoi elle ressemble !

Encore une question : pourquoi Wenger n'a-t-il pas adopté l'actuel ouvre-boîte de Victorinox, celui qui, par exemple, est installé sur le Climber de Doomerlin ? Par image de marque et se différencier de Victorinox ?

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Mar 3 Juil - 14:43

Si j'ai bien lu, c'est ce qu'ils ont finis par faire dans les années 70 Wink

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par CINETED le Mar 3 Juil - 16:29

Non! c est une histoire de brevet! Toutes les lames sont brevetés chez les 2 concurrents. En 78, soit le brevet est tombé, soit ils l'ont acheté.


Dernière édition par CINETED le Mar 3 Juil - 20:43, édité 1 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Mar 3 Juil - 17:22

Excellent !

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par lumac le Ven 6 Juil - 21:37

CINETED a écrit:Non! c est une histoire de brevet! Toutes les lames sont brevetés chez les 2 concurrents. En 78, soit le brevet est tombé, soit ils l'ont acheté.

D'ac Smile

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par lumac le Sam 7 Juil - 20:46

A propos de l'emblème que tu as remis en place sur ton SAK, est-il possible de placer un emblème en nickel sur des plaquettes, même si l'empreinte n'existe pas sur la plaquette ?

Exemple, Doomerlin restaure actuellement un Spartan publicitaire.

Peut-il décoller l'emblème de la banque UBS, et l'incruster sur une plaquette "classique" neuve et récente ?

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par lumac le Sam 7 Juil - 21:11

CINETED a écrit:Non! c est une histoire de brevet! Toutes les lames sont brevetés chez les 2 concurrents. En 78, soit le brevet est tombé, soit ils l'ont acheté.

Sur les copies chinoises, on trouve un ouvre-boîte qui ressemble fortement à celui de l'actuel Wenger.

A mon humble avis, et après analyse de ton post, il semblerait donc que le brevet soit tombé !

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Dim 8 Juil - 3:52

Oui, il mes semble avoir vu un post sur l'autre forum, ou Ted incrustait un embleme sur une cote vierge.

Et sinon, je pense que les chinois se moquent bien des brevets, surtout quand ils fabriquent des contrefaçons Laughing

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par lumac le Dim 8 Juil - 9:13

Doomerlin a écrit:Oui, il mes semble avoir vu un post sur l'autre forum, ou Ted incrustait un embleme sur une cote vierge

Vivement qu'on voie ça !

Cinéted, la plaquette de ton stock sur laquelle tu as récupéré l'emblème en nickel, tu l'as jetée ou elle te servira pour une autre manip ?

lumac

Messages : 185
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Doomerlin le Dim 8 Juil - 11:24

Vu l'état de la plaquette et sa matière... J'ai des doutes Smile

_________________
Doomerlin est le Mr Hyde de l'enchanteur... mais avec un SAK !

Doomerlin
Modérateur

Messages : 1274
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 46
Localisation : Taverny

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES RESTAURATIONS DE CINETED: n°4, modéle 134k de 1952

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum