Fans du Couteau Suisse
Bonjour, merci de vous connecter et rejoignez le club FCS !

LES EXPLICATIONS DE CINETED (n°2): Les ressorts des ciseaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES EXPLICATIONS DE CINETED (n°2): Les ressorts des ciseaux.

Message par CINETED le Mar 15 Oct - 11:00

C'est avec une approche Chronologique que je vais ici tenter de vous décrire les différentes variations des ressorts de ciseaux chez victorinox.

AVANT 1975

Depuis le début de l'apparition des premiers ciseaux sur l'officier, Le ressort était une simple lame légèrement cintrée et profilée avec un œillet grossier embouti dans le talon du ciseau principal. Pendant 75 ans il n'y a eu que deux tailles, pour les 91 et pour les 84 et encore la différence était subtile. Dans les années 50 l'apparition de l'exécutive imposa un ressort plus petit. Mais la nomenclature s'arrêta tout de même la.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autres précisions, ce ressort était en acier (très cassant de surcroit) et par conséquent était traité noirci par un procéder de Phosphatage pour le rendre moins sensible à l'oxydation.
Dans une collection, ce ressort mono lame fait encore sensation et amène un effet de style très vintage sur les modèles qui ont encore la chance d'en posséder un d'origine.
De plus son principe de fonctionnement est assez mécaniquement préjudiciable, car l'appui se fait très proche du point de pivot, demandant ainsi un effort assez conséquent par manque d'effet de levier optimal. 
Cela va être résolu par la suite.



DE 1975 à 1992.



C'est donc mi-70 que le couteau suisse subit une petite révolution par l'apparition du double ressort.
Qui deviendra en peu de temps en Inox. Cette configuration apporte l'avantage de plus de souplesse et d'une déformation moins localisé sur ce serpentin de métal et surtout...déporte l'appui du ressort à l'extrémité de la branche du ciseau secondaire. L'effet de levier et meilleur et le vieillissement est retardé, c'est absolument remarquable.

Mais la gamme s'étoffa de plusieurs nouveaux modèles équipés de ciseaux; comme le classic et plusieurs 84 mm et 74 mm.

Je vais vous exposer ces nouveaux ressorts à l'aide du coffret Kit de réparation officiel a Victorinox.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tout d'abord remarquez la nécessité de 2 outils, un pour des ressort avec des œillets d'insertion petit (en vert) et l'autre en rouge pour des plus gros.

Les numéros ne sont pas des références de ressorts comme ont peu le voir sur eBay ou ailleurs sur la toile. c'est encore une mauvaise interprétation. Certains vendeurs de ce kit effacent souvent le numéro 0.37 pensant a une erreur. Erreur Justement.....de leur part.

ces numéros sont les premiers des références de la nomenclature moderne des couteaux victorinox.

Ainsi:

0.37 et 1.37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce numéro concerne le ressort à petite boucle/œillet des 84mm et des anciens 91...je vais m'expliquer.
La référence 0.37XXX désigne les couteaux à partir du Small Climber comme vous pouvez voir l'illustration de modèle de luxe "vice-président" des années 70.

Le Small Climber et donc tout les ciseaux pour officier 84 mm en général sont définitivement arrêter dans les années 80. Ce ressort survit au couteau 84mm du catalogue pour la simple et bonne raison que tout les anciens 91 "victoria" était à petit œillet aussi et par conséquent le remplacement est adapté pour des référence d'avant 74-75 a ressort monolame dont le logement du talon était a petit diamètre.

CECI EXPLIQUE pourquoi certains couteaux 91 pouvaient être anachronique avec des outils des années 60 et un ressort de 1980. Parceque ce dernier fut changé un moment de la vie du couteau par un ressort moderne prévu à cet effet c'est a dire, je le répète, a petit œillet compatible!


1.37 N

vers 74 (1975 au catalogue)...apparait donc ce double ressort mais aussi un œillet bien plus gros sur tout les modèles d'officier. 1.37 N pour Nouveau...désigne le ressort de base tel que nous le connaissons tous jusqu'à 1992.
Utilisable sur la pince également depuis 1986.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Seul la taille de l'œillet change.


0.62

Ce ressort annonce la référence 0.62XXX qui est tout simplement le classic..le minichamp...les 58mm.
Au départ en acier phosphaté il est devenu en inox dans les années 80.
inchangé jusqu'à nos jours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

0.65

0.65XXXX désignait les références dans les années 60/70 des modèles ambassador et exécutive. Donc les 74mm.

ce ressort est un vestige car il et monolame. Pourquoi?
parcequ' au contraire du 0.37 1.37 qui était doublement nécessaire, l'exécutive a vu son œillet changé en 1975 par un plus grand modèle. donc il n'y a plus aucune compatibilité d'un ressort récent pour l'ancien modèle 74mm. C'est donc un fond de stock que propose Victorinox dans ses Kits.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enfin, le 0.65 N
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

vous l'auriez compris, c'est donc la version nouvelle du 0.65 pour équiper les ciseaux de 74mm depuis 1975.
donc non compatible avec les modèles antérieur.
Pour finir, ce ressort ressemble au 1.37 N mais il n'en est rien. Hormis l'œillet identique, sa longueur, sa géométrie et sa cinématique d'appui est réellement spécifique au 74mm.


Depuis 1992


il y eu une évolution en 1992, c'est l'apparition d'une rainure dans la jambe du ciseau pivotant des 91mm (et 111).
et donc le ressort pour modèle 1.37 N  subit une modification au niveau de sa zone d'appui. Cette zone est pincée et se glisse et coulisse dans la rainure afin d'éviter le délogement si agacent et si bien connu du ressort.
il porte la référence A.3757.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La pince subira le même usinage, sonnant le glas au bon vieux 1.37N, en 1995


Le petit ressort des 58mm devient A.6257 , pour les 74 mm A.6557  et cela sans système de rainure.
il nous reste 3 ressorts au catalogue 2013



ET APRES?


L'avenir nous le dira, mais il est probable qu'après l'absorption de la marque Wenger au sein de la fondation victorinox cette fin d'année, les brevets à propos des jambes de force sur ressort de lame, risquent d'être adapté aux prochains modèles ainsi va disparaitre le ressort.

Ainsi une nouvelle date clef sur l'évolution du couteau suisse sera saisie dans les annales.

Merci de m'avoir lu

CINETED


PS: Cet article étant le seul fruit de mes propres recherches et analyses, il est parfaitement inédit sur la toile. Je n'accepte donc aucune copie pour édition (livre/web/article presse) de cet article sans autorisation de ma part, sous risque de demande de suppression de la dite édition. Seul les liens hypertexte sur cette page sont évidemment admis.


Dernière édition par CINETED le Jeu 17 Oct - 12:09, édité 3 fois

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES EXPLICATIONS DE CINETED (n°2): Les ressorts des ciseaux.

Message par Ruth Belser le Mar 15 Oct - 16:21

Que Dieu ou Allah nous préserve d'avoir un jour des ressorts Wenger sur des Victorinox. 
Signé : Paul et Mike.

Ruth Belser

Messages : 698
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 62
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES EXPLICATIONS DE CINETED (n°2): Les ressorts des ciseaux.

Message par execut le Mar 22 Oct - 21:55

Tu indiques que les anciens resssorts monolames sont phosphatés.
J'observe qu'ils sont noirs et brillants, donc assez peu probable qu'il s'agisse d'une phosphatation, qui d'aspect est mate.
La finition caractéristique des ressorts en coutellerie de cette époque était le bleuissement au feu.

_________________
EXECUT

execut
Modérateur

Messages : 1183
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 61
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES EXPLICATIONS DE CINETED (n°2): Les ressorts des ciseaux.

Message par CINETED le Mer 23 Oct - 8:59

execut a écrit:Tu indiques que les anciens resssorts monolames sont phosphatés.
J'observe qu'ils sont noirs et brillants, donc assez peu probable qu'il s'agisse d'une phosphatation, qui d'aspect est mate.
La finition caractéristique des ressorts en coutellerie de cette époque était le bleuissement au feu.
N'ayant jamais mis en doute tes dires, j'ai bondi de ma chaise et j'ai filé observer attentivement quasiment tout mes ressorts monolame noirci. Et hormis peut être celui d'un seul couteau de ma collection qui tire vraiment au bleu, certains semblent plus mat/satiné que d'autre.
Respectant ta grande connaissance en coutellerie générale, tu as sans aucun doute raison. Je connais le phosphatage autre que dans les applications armes et couteaux et c'est vrai que c'est un peu réducteur face à toutes les autres techniques de brunissage que tu connais si bien.

Quoiqu'il en soit , je voulais juste dire dans mon article, qu'a défaut d'être en inox, ces ressorts acier subissent une technique contre l'oxydation par un traitement de surface brunissant----> le brunissage et toute sa science, le phosphatage en étant une.

CINETED
Président de FCS

Messages : 2457
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 38
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES EXPLICATIONS DE CINETED (n°2): Les ressorts des ciseaux.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum